Faire un peeling à Lyon pour avoir une peau toute neuve !

Les peelings sont des méthodes utilisées principalement en médecine esthétique pour exfolier la peau du visage. Ils peuvent être superficiels ou plus modérés. Cela dépend de l’importance des soucis cutanés. Si de nombreuses personnes ont décidé de sauter le pas, beaucoup d’autres hésitent encore par peur des risques d’injections d’acides. Certes, comme tout acte médical, tout n’est pas garanti en avance, mais cela dépend surtout des compétences du spécialiste.

En quoi consiste le peeling chimique ?

C’est la méthode dermatologique utilisée pour l’exfoliation de la peau. Le peeling permet de faire tomber les cellules mortes de l’épiderme afin de provoquer le renouvellement cellulaire. C’est de cette façon que le peeling crée une peau neuve. Grâce à la desquamation, le visage est débarrassé de tous les problèmes cutanés, comme les taches brunes, les rides et les ridules, les pores dilatés, les rougeurs…

On distingue trois types de peeling chimique :

  • Le peeling superficiel ou le peeling doux : il consiste à détruire les couches superficielles de l’épiderme grâce à l’acide glycolique, qui fait partie des acides de fruits. Il se déroule en une demi-heure et permet d’estomper les taches pigmentaires et les ridules superficielles.
  • Le peeling moyen : réalisé au moyen de l’acide trichloracétique ou TCA, il permet d’atteindre à la fois l’épiderme et une partie du derme. Il est idéal pour traiter les cicatrices d’acné. Le peeling moyen est souvent utilisé lorsque le peeling doux ne permet pas d’obtenir les résultats espérés.
  • Le peeling profond : on se sert du phénol dans ce cas. Le peeling profond permet d’obtenir les meilleurs résultats, mais il n’est toutefois pas très conseillé car l’injection d’acide phénique peut causer des saignements sur le visage, sans compter l’éviction sociale car la desquamation peut durer plusieurs jours.

Le peeling maison : des résultats surprenants

Et si pour avoir une peau lisse, vous n’aviez pas besoin de vous rendre chez un spécialiste ? En effet, on trouve de nos jours des peelings dermatologiques qui peuvent être réalisés à domicile. Des produits dits « resurfaçants » sont vendus librement en pharmacie et en parapharmacie, qui prennent la forme de masque visage ou de crème de gommage.

Ils ont pour avantage d’éclaircir le teint instantanément, tout en évitant les suites désagréables comme les picotements et les rougeurs causés par l’injection d’acide, puisque la concentration des principes actifs est moins importante. En effet, beaucoup de femmes jugent le peeling maison comme beaucoup plus rassurant, même si les résultats sont moins efficaces que le peeling professionnel. Plus d’infos en cliquant sur découvrir pourquoi.

Les techniques utilisées

En-dehors des acides, les dermatologues peuvent aussi utiliser d’autres techniques selon le problème de la peau. Pour les peaux ridées, on se sert par exemple d’un laser fractionné pour densifier le derme. Cette technique permet d’apporter plus de densité à la peau et de lisser progressivement les ridules. Pouvant être douloureuse, l’application d’une crème anesthésiante est conseillée en amont.

Par ailleurs, pour redonner un coup d’éclat à la peau mate ou sensible, on se sert des LEDs pour stimuler l’énergie des cellules, favoriser la production de collagène et par conséquent illuminer le teint. Le principal problème avec cette technique est l’éblouissement, qui est souvent difficile à supporter.

Enfin, il existe des traitements combinés qui donnent un résultat étonnant. Le « mesopeel » est par exemple une combinaison du peeling et de la mésothérapie, visant à réhydrater et repulper la peau. Dans tous les cas, une première consultation avec le spécialiste est importante pour s’assurer qu’il n’y ait pas de contre-indications à la technique. Vous devez aussi être confiant dans votre choix de dermatologue.

Separator image Publié dans santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *