Aider son enfant à faire ses devoirs sans s’arracher les cheveux

Comme Florence Foresti l'a brillamment illustré dans son drôlissime sketch  » les devoirs », ce moment n'est pas franchement le meilleur instant passé avec ses enfants et bien souvent la patience s'amenuise, la colère monte et les enfants n'apprennent pas dans de bonnes conditions. Voyons donc un peu comment rendre le temps des devoirs plus serein et efficace.

Préparez-vous avant d'entrer dans le vif du sujet avec votre enfant

Pour aider votre enfant et éviter d'appeler l'infirmière à la fin de la séance de devoirs, vous devez vous-même être préparé à défaut de quoi vous découvrirez les exercices en même temps que l'enfant sans savoir à quelle leçon ni à quelle méthode il faut se référer.

Prenez le temps de lire les instructions données par l'enseignant et la leçon correspondante dans le manuel. Ne cherchez pas à trouver les explications sur Internet car la méthodologie que vous proposerez à votre enfant sera peut-être différente de celle de l'enseignant et ça risque de provoquer de la confusion dans l'esprit de votre enfant.

Enfin, assurez-vous d'avoir l'esprit libre et ne vous laissez pas disperser par le téléphone, les tâches ménagères ou les plus jeunes de la fratrie qui n'ont pas encore de devoir. Comme le rappelle les experts du site mpedia, créer un climat calme et serein est indispensable pour que l'enfant puisse assimiler ses leçons et réaliser ses exercices en toute confiance.

Implication et encouragement, deux facteurs clés

Les devoirs se font à deux, c'est donc deux personnes qui doivent interagir ensemble ! Demandez à votre enfant de vous expliquer la tâche et n'hésitez pas à lui poser des questions si les instructions qu'il retranscrit ne sont pas suffisamment claires. Gustave Flaubert disait  « poser la question c'est la résoudre »,  et il est vrai  qu'en impliquant votre enfant de la sorte vous l'aiderez à mieux comprendre ce que l'on attend de lui.

Si les exercices sont faux ou qu'il reste un problème de compréhension, relisez la leçon du manuel et faîtes la lui reformuler avec son propre vocabulaire.

S'il ne comprend pas bien, relisez la leçon du manuel avec lui. Demandez-lui de lire une section et de l'expliquer. 

Enfin, pensez à l'encourager et reconnaissez les efforts qu'il fourni. Montrez lui les améliorations qu'il y a eu depuis les exercices antérieurs et surtout ne vous énervez pas si votre enfant rencontre des difficultés à réaliser ses travaux scolaires. Suggérez-lui une courte pause et réfléchissez à une nouvelle manière de lui expliquer la leçon. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *