Mieux connaître la cryolipolyse

La cryolipolyse est une technique qui permet d’éliminer par le froid une partie des cellules graisseuses dans une zone du corps. Toujours en perfectionnement, ce procédé minceur est non invasif et pourrait bien détrôner la liposuccion.

Comment fonctionne la cryolipolyse ?

Quelques études et observations diverses montraient que le froid aidait à réduire la tailles de certaines zones graisseuses localisées sur le corps. Cela a mené à la découverte du phénomène nommé apoptose, c’est-à-dire la mort des cellules de stockage de la graisse.

Deux chercheurs du Wellman Center for photomedicine de Boston ont développé grâce à cette découverte une technique qui reproduit ce même phénomène, avec une visée esthétique : la cryolipolyse, aussi nommée le Coolsculpting.

Lors de la séance, la zone à traiter est aspirée par un applicateur doté d’un extracteur de chaleur qui fonctionne par électrodes. Les tissus graisseux gèlent quasi instantanément et passent rapidement en dessous de 0°C. Pour être efficace et entraîner la mort des adipocytes, il faut compter entre 35 et 45 minutes de traitement. Les cellules sont ensuite éliminées dans les semaines qui suivent l’intervention de manière naturelle grâce au système lymphatique.

C’est une technique qui ne peut être utilisée que par un médecin, un dermatologue, un médecin esthétique ou un chirurgien plasticien.

Pour qui est faite la cryolipolyse ?

La lipolyse par le froid est une technique particulièrement adaptée aux personnes qui désirent se débarrasser de leurs petits bourrelets disgracieux comme ceux du ventre, les poignées d’amour ou les cuisses. Le traitement est déconseillé pour les personnes obèses car il agit sur les cellules graisseuses sous-dermique et non viscérales.

Elle peut être utilisée sur des zones difficiles à traiter comme le pli du soutien-gorge, le menton ou le pli sous-fessier.

Les femmes enceintes ou allaitantes ne doivent pas avoir recours à la cryolipolyse. Cela concerne également les personnes souffrant de pathologies au froid (urticaire au froid, syndrome de Raynaud) ou de hernie car le froid entraîne des contractures qui peuvent être dangereuses.

Le déroulement de la séance

Lors de la séance, le spécialiste étudie la silhouette et la qualité de peau du ou de la patiente mais aussi son poids et l’épaisseur des plis cutanés. Pour mieux définir les zones à traiter, il pince les zones où la graisse est stockée.

Il prend ensuite toute une série de photos puis place sur la zone à traiter l’applicateur, relié à une machine, qui aspire la peau.

Après la séance, quelques gonflements peuvent apparaître ainsi qu’une légère sensation de gêne. Parfois, dormir sur la zone traitée se révèle assez douloureux mais tous ces désagréments disparaissent rapidement (au bout d’une quinzaine de jours au maximum). Il est tout à fait possible de reprendre une vie quotidienne normale après une séance de cryolipolyse en Corse et voire même une activité sportive.

Quels sont les résultats ?

Après une séance de lipolyse par le froid, environ 20% des cellules graisseuses sont éliminées, soit environ un tiers de la zone traitée au total.

Si le ou la patiente est jeune et à une peau tonique, la cellulite adipeuse, non douloureuse et qui se voit en pinçant la peau, réagit particulièrement bien.

S’il s’agit de cellulite aqueuse en revanche, et donc liée à de la rétention d’eau et à une mauvaise circulation du sang, ou de cellulite fibreuse, ancienne, dure et douloureuse, alors la cryolipolyse n’aura aucun effet.

Les résultats se voient de manière optimale deux mois après la séance de cryolipolyse, le temps que toutes les cellules graisseuses se dégradent et soient ensuite éliminées de façon naturelle.

Separator image Publié dans santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *