Les interventions qui existent pour refaire son nez

Refaire son nez via la chirurgie esthétique est une pratique courante et salvatrice chez de nombreux patients. La rhinoplastie est en effet, l’opération chirurgicale la plus demandée en France. Elle peut être faite dans une salle opératoire (pour la rhinoplastie chirurgicale) ou en cabinet (pour la rhinoplastie médicale). Pour affiner un nez trop gros, remonter la pointe du nez ou encore combler la ride du lion, le médecin esthétique saura agir efficacement !

Les grandes catégories de nez

Impossible de commencer notre étude sur la rhinoplastie, sans classer les différents types de nez.

On retrouve 6 grandes catégories de nez :

  • Le nez droit, fin et rectiligne ;
  • Le nez épaté, court et large surtout au niveau des narines ;
  • Le nez busqué étiré vers le bas du visage ;
  • Ne nez aquilin, fin et long, assimilé à un bec d’aigle ;
  • Le nez camus ;
  • Le nez en trompette ou retroussé.

La rhinoplastie médicale : Une intervention douce et éphémère

La rhinoplastie médicale est une technique de chirurgie efficace et légère. Il s’agira d’injecter des produits de comblement comme l’acide hyaluronique pour corriger les petites imperfections du visage à l’instar de l’asymétrie des ailes du nez, la pointe qui s’affaisse ou encore le méplat entre les yeux.

Cette opération se déroulera dans un cabinet d’esthétique, parfois sous anesthésie locale. Le praticien va injecter de l’acide hyaluronique grâce à une fine aiguille ou une micro-canule dans le nez. Il poursuit ensuite avec ses doigts pour faire pénétrer le liquide.

La session va durer 30 minutes à peu près avec des résultats visibles immédiatement. Vous pouvez constater de légers oedèmes sans plus. Par contre, vous devez éviter le soleil pendant 15 jours.

La rhinoplastie chirurgicale : Une méthode définitive

Si vous avez des défauts peu importants comme une légère bosse sur le nez ou encore une pointe épaisse, le chirurgien esthétique va passer à l’intérieur du nez pour remodeler le cartilage ainsi que l’os. Aucune cicatrice ne sera visible. Pour des défauts plus importants comme une cloison nasale déviée ou un nez proéminent, une incision horizontale sur la columelle ou la lèvre supérieure sera recommandée. Les fils utilisés sont résorbables et sont invisibles !

L’opération se passera uniquement dans un bloc opératoire, en ambulatoire, après une première consultation avec son médecin et son anesthésiste. Il sera possible de choisir entre une anesthésie par voie intra-veineuse ou une anesthésie générale.

Si le travail a été effectué sur l’os, le chirurgien posera un plâtre, qu’il enlèvera au bout de 8 jours. Le nez sera assez gonflé et des ecchymoses seront visibles mais cela se résorbera avec le temps. Dans le cadre d’une pose de drains ou de mèches, on peut avoir du mal à respirer. Le résultat définitif se verra au bout de 6 mois à 1 an.

La rhinoplastie ultrasonique : Corriger les malformations esthétiques et fonctionnelles du nez

La médecine esthétique est en progrès constant. Il existe donc des méthodes non invasives pour le remodelage du nez. L’une des techniques les plus efficaces actuellement est la rhinoplastie ultrasonic. Elle use d’un bistouri piézo électrique pour agir avec précision au niveau de l’os et du cartilage, réduisant ainsi tout traumatisme.

Post-opératoire, ce sera moins douloureux pour le patient. Les saignements ainsi que l’apparition de bleus seront moindres. Il est possible de reprendre ses activités quotidiennes plus rapidement.

Les avantages de la rhinoplastie ultrasonic

Les résultats suite à cette opération seront plus naturels. Le chirurgien ne se concentrera que sur les zones dont les imperfections ont des impacts négatifs sur notre quotidien.

Aussi, la pression sur l’os est moins conséquente, et les structures entourant le nez ne seront nullement affectées. Le contour des yeux lui, ainsi que les paupières seront moins gonflés.

Au bout d’une semaine, il est possible de reprendre ses activités normales étant donné que la douleur s’estompe rapidement.

Separator image Publié dans santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *