Les effets du vélo sont bons pour votre santé !

Pour faire du sport sans vous en rendre compte … La bicyclette vous remet vite en selle ! De bonnes habitudes pour retrouver la forme et le plaisir de bouger au quotidien …

P as la peine de faire le Tour de France pour ressentir tous les bienfaits de la Petite Reine ! Depuis quelques années, la vélo mania gagne du terrain. Et ce ne sont pas seulement ses bénéfices sur la santé qui sont vantés ! Ludique, écologique, économique, le vélo n’a que des avantages. Le premier d’entre eux étant de vous remettre en mouvement sans vous en apercevoir, ou presque. Vous pouvez ne pas être férue de sport, faire du vélo régulièrement est un premier pas pour vaincre une sédentarité galopante. Et ce ne sont pas les raisons qui manquent pour poursuivre vos efforts dans la bonne direction !

Tous en selle pour être en forme !

Le vélo n’est pas qu’un sport pratiqué en salle ou dans un vélodrome pour les accros du pédalage intensif. Il est surtout un moyen de transport écologique qui vous permet de circuler et en plus, de vous dépenser. Au PaysBas, 29 % des déplacements se font à bicyclette. En France ? Seulement 2 à 3 %, la ville qui se détache du peloton étant Strasbourg avec ses 15 %. Peut mieux faire donc … Heureusement le vélo est tendance. Il fait fureur dans les salles de sport avec des activités comme le cycling ou l’aquabike. Et si rouler en ville ne respire pas forcément la « zénitude » absolue, le bonheur d’une balade à la campagne reste un pur moment de bonheur qui vous fait comprendre que votre bien-être se dessine sur un deux roues …

Le vélo pour un coeur en bonne santé

Le cyclisme est un sport cardio-vasculaire qui va vous faire travailler votre endurance. Votre cœur et vos artères apprécieront. Vous travaillez vos muscles en profondeur, à condition de rouler de manière régulière à une vitesse modérée. D’après une étude publiée par le British Medical Journal, en 2011, une demi-heure de vélo par jour permettrait de diminuer par deux le risque cardio-vasculaire. Et en plus il s’attaque volontiers au surpoids …

Le vélo sur la balance Comme toute activité physique, le vélo contribue à vous remettre sur le bon chemin pour semer vos kilos superflus. Il favorise grandement le travail de digestion, de la même manière que la marche. Pratiqué en ville à une vitesse modérée, il vous fera dépenser environ 200 Kea!. Tout dépend évidemment du terrain, qui peut accentuer la résistance, et de la durée. Si vous roulez à bonne allure, vous pourrez brûler facilement 500 kcal pour une heure de pédalage. La régularité reste un facteur qui permet surtout d’agir sur votre métabolisme pour réduire les troubles associés liés au surpoids, comme l’excès de cholestérol, l’hypertension ou le diabète. D’après une étude finlandaise, 30 minutes de vélo par jour réduit de 40 % le risque de développer un diabète de type 2.

Maillot jaune pour vos poumons

Le vélo fait voyager, si vous ne restez pas dans l’enceinte de votre salle de sport. Un bon bol d’air en perspective pour vos poumons pour améliorer vos capacités respiratoires et travailler votre souffle. L’idéal restant bien sûr de ne pas rouler exclusivement au milieu des pots d’échappement ! « Je vais au travail en vélo le matin, intervient Sonia. Ça m’a poussée à chercher un autre itinéraire plus vert pour éviter les bouchons et la pollution. J’ai redécouvert ma ville. Et le week-end, j’en profite pour m’échapper pour aller faire un tour à la campagne. »

Vélo : Bienfaits pour la santé des jambes

Si vous présentez des problèmes de circulation, une cellulite tenace, que votre masse musculaire laisse à désirer au niveau des cuisses et des mollets, le vélo va agir en profondeur au fil des jours. Le mouvement de flexion extension régulier pendant l’effort améliore le retour veineux et relance la circulation pour réduire l’effet jambes lourdes. Tonifiées, affinées grâce à la réduction de la masse graisseuse, vos gambettes vont se remodeler, avec un peu de persévérance, en travaillant vos muscles profonds. N’oubliez pas que pour une musculature déliée, il faut pédaler longtemps et rapidement, et pour développer vos muscles, la résistance est nécessaire. Le vélo agit aussi sur la structure osseuse du corps. Une bonne nouvelle pour agir en prévention de l’ostéoporose. Et il n’y a pas que les jambes qui travaillent ! Votre ceinture abdominale est sollicitée en permanence.

Vélo : pour un cerveau en bonne santé

Pendant que vos jambes pédalent, votre cerveau dépote à fond ! Comme pour toutes les activités physiques prolongées, faire du vélo libère des endorphines qui boostent votre moral. Aller au boulot à vélo vous met en jambe pour la journée ! Une étude réalisée par un professeur en kinésiologie de Géorgie conclut que le vélo augmente de 20 % le niveau d’énergie et réduit la fatigue de 65 %. D’ailleurs,votre niveau de stress diminuera (sauf si vous roulez exclusivement dans une circulation dense) et la qualité de votre sommeil s’améliorera. Le vélo demande une vigilance accrue pour assurer la sécurité et a donc tendance à améliorer vos capacités de concentration, votre coordination et vos réflexes pour anticiper le danger.

En salle, ça pédale dur!

« La première fois que j’ai essayé, j’ai cru que j’allais mourir », confesse Isabelle qui s’est risquée au cycling il y a peu de temps. Intense ? C’est le mot et il est faible ! Un cours de cycling collectif est une expérience dont votre fessier se souviendra longtemps après la fin de la séance de 45 minutes. Vous pouvez y voir une quinzaine de victimes pédalant en rang d’oignon et qui suivent les consignes d’un coach vociférant dans un micro pour se faire entendre d’une musique house assourdissante. Idéal pour se défouler, lâcher prise et brûler les calories à la pelle. Et même si ça fait mal et qu’on ressort plus lessivé qu’une serpillère qui a fait les trois-huit, on devient vite accro quand on constate le résultat !

Il ne faut parfois pas hésiter à se mouiller pour pédaler …

Une activité tendance fait de l’ombre à l’aquagym dans les clubs de gym … Le concept ? Pédaler dans l’eau pendant 45 minutes sans s’arrêter, en enchaînant un programme qui alterne les sprints, les rétropédalages et les pédalos. Les bras ne sont pas oubliés avec des exercices de moulinage, de brasse et de godilles. Tout le corps est sollicité pour se muscler dans sa globalité. Le plus ? Aucune courbature le lendemain et pas la moindre douleur articulaire. Quant au résultat, il est rapidement visible. A raison de deux séances par semaine, la silhouette se redessine au bout d’un mois. En revanche, ça peut vite devenir lassant et le tarif pour une séance est relativement élevé (entre 20 et 30 €).

On garde le modèle de l’aquabike et on rajoute le confort d’un soin spa … « Le concept est proche mais l’ambiance est radicalement différente, explique AInaud qui s’occupe d’un centre à Marseille. La séance de 30 à 45 minutes se pratique en cabine privée. Vous pédalez à votre rythme dans une eau sans chlore. Des jets hydromassants bien ciblés réalisent un massage pendant que vous travaillez à votre rythme. » Plus cool, plus classe, vous pédalez devant un écran de télé. Une vrai balade rafraîchissante, un moment de sérénité, mais il faut reconnaître qu’on se dépense bien moins qu’avec l’aquabike. Côté séance, comptez 30 € en moyenne.

Du vélo pour tout le monde ?

Le vélo comporte peu de contre-indications, surtout si vous le pratiquez davantage en activité de loisir que comme un véritable sport. Si vous êtes sujette aux sciatiques, aux maux de dos à répétition, ou aux problèmes articulaires, notamment aux genoux, vous éviterez la pratique intensive. Le vélo peut également causer quelques désagréments : une position assise prolongée sur une selle inconfortable risque de provoquer des irritations au niveau des organes génitaux ou des fesses douloureuses. Une mauvaise posture du dos accentue les lombalgies et les douleurs musculaires viennent récompenser des balades prolongées … Mais mis à part ces petits maux qui peuvent être corrigés, le vélo est accessible à tous, des enfants aux grands-parents, pratiqué en famille ou en solo. •

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Separator image Publié dans santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *