Les dernières découvertes réalisées dans le domaine de la recherche contre le cancer !

Les différentes formes de cancer restent à ce jour les maladies les plus redoutées par tout un chacun. Aucun remède n’a vu le jour jusqu’à présent et les souffrants ont peu de chances de survivre. Même en cas de rémission, les cellules cancéreuses peuvent reparaître. Bien que les scientifiques n’aient pas réussi à développer un traitement infaillible, des découvertes prometteuses ont été réalisées au cours de ces dernières années.

Des avancées notables dans la lutte contre le cancer

D’innombrables scientifiques étudient le cancer depuis des années. Contrairement aux idées reçues, peu d’entre eux font des découvertes prometteuses qui devraient améliorer le taux de survie des malades. Dernièrement, une étude menée en France a révélé les vertus thérapeutiques de la darolutamide. Cette molécule employée pour traiter le cancer de la prostate augmente les chances de rémission chez les souffrants. Elle s’adresse aux personnes montrant des signes de résistance à l’hormonothérapie après l’ablation de l’organe touchée. Cette situation est bien plus courante qu’on ne le pense. Dans ce cas, ce composé réduit les risques d’apparition d’une métastase.

Parallèlement, les nouvelles technologies trouvent aussi leur place dans le traitement du cancer du sein. Des outils prédictifs permettent maintenant d’anticiper l’état des patientes recevant des soins. En temps normal, bon nombre d’entre elles seront atteintes par une fatigue chronique sévère. Grâce à l’intelligence artificielle, le corps soignant peut désormais prendre toutes les mesures nécessaires pour ne pas épuiser les souffrantes avec des médicaments difficiles à assimiler.

Enfin, l’immunothérapie a ses lettres de noblesse. Elle est de plus en plus employée en soin palliatif. Un éminent scientifique, le professeur Beljanski, a posé les bases de cette approche grâce à ses fameux fragments ARN. Ces derniers ont été conçus pour renforcer la capacité de la réponse immunitaire naturelle du corps contre le cancer. Par conséquent, ils octroient davantage de bien-être au souffrant.

L’approche de Beljanski : une alternative à envisager

Les études menées par le professeur Beljanski ont permis de découvrir les propriétés anticancéreuses de nombreuses espèces végétales. Il préconise notamment la consommation d’extraits naturels en complément d’une chimiothérapie. Cette association permet d’éradiquer plus efficacement les cellules cancéreuses tout en préservant les forces du souffrant. Les agents chimiothérapiques ne font aucune distinction entre les tissus sains et ceux atteints par la dégénérescence. Ainsi, ils laissent d’importants dégâts au niveau des organes internes et de la moelle osseuse. Ce processus explique les nombreux effets secondaires de la chimiothérapie. La prise d’extraits naturels permet de limiter les dommages reçus par l’organisme. Ce qui soulagera les patients par la même occasion.

Jusqu’à aujourd’hui, ses descendants poursuivent les recherches de Beljanski. Les intéressés pourront apprendre davantage sur cette approche thérapeutique en lisant le livre cancer 2019. Quoi qu’il en soit, il a lieu de signaler que ce traitement doit absolument s’accompagner d’une chimiothérapie sans quoi il ne portera pas ses fruits.

Pour découvrir les produits conçus par Beljanski, il suffit de faire quelques recherches sur internet. Bien entendu, il est impératif de demander conseil à son médecin avant de commencer une cure.

Separator image Publié dans santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *