Hemoroide traitement : réussir une automédication

Que ce soient les hémorroïdes externes ou internes, on peut tenter une automédication si la crise hémorroïdaire fait moins souffrir. Toutefois, il faudrait s’entourer des médicaments les plus efficaces pour espérer guérir vite et bien. Lumière sur les solutions hemoroide traitement à choisir pour un soulagement rapide des hémorroïdes.

Les médicaments à privilégier en automédication

Une légère crise hémorroïdaire peut être traitée en automédication. Mais, quand on veut se soigner seul à la maison, il faut utiliser les bons médicaments afin de vite rétablir plutôt que d’empirer sa situation. Si vous constatez des saignements répétés, il vaut mieux proscrire l’automédication et chercher à voir un médecin. Idem, lorsque la douleur devient de plus en plus forte.

L’hemoroide traitement en automédication consiste à se traiter avec des produits renfermant des actifs veinotoniques. En application, vous pouvez faire appel à une crème adoucissante. On ne va pas citer le nom d’une crème hemoroide traitement pour plusieurs raisons. Cependant, vous pouvez les acheter en pharmacie, car la plupart de ces crèmes sont disponibles en vente libre. On pourra les utiliser pour soigner les hémorroïdes externes. Toujours en automédication, vous pouvez choisir un suppositoire hemoroide traitement également en vente libre dans les pharmacies et parapharmacies. Le paracétamol peut être utilisé pour lutter contre les douleurs engendrées par la crise hémorroïdaire. Mais, lorsque les douleurs deviennent insupportables malgré la prise de paracétamol, consultez rapidement un médecin pour qu’il vous prescrive un médicament plus fort.

On ne va par terminer cette section sans parler des médicaments qui améliorent la circulation veineuse. Ces comprimés aident à réduire les douleurs en cas d’hémorroïdes externes. Avalez ces comprimés en respectant la dose recommandée.

Hemoroide traitement : apport de la médecine douce

Le terme « médecine douce » regroupe plusieurs disciplines dont la psychothérapie, l’aromathérapie, l’homéopathie, etc. On les classe dans la catégorie la médecine non conventionnelle. Ces disciplines peuvent contribuer à la bonne santé de chaque individu. Vous pouvez opter pour l’une de ces disciplines pour traiter une crise hémorroïdaire. Quelle médecine douce pour soulager les hémorroïdes ?

La phytothérapie par exemple propose des solutions 100% naturelles. Elle traite les hémorroïdes à partir de substances provenant des feuilles, écorces et des racines des plantes. De nombreuses plantes sont réputées pour leurs propriétés veinotoniques, adoucissantes et anesthésiantes. Ce sont ses plantes qu’utilisent la phytothérapie ou l’homéopathie. Une cure thermale est aussi utilisée comme hemoroide traitement. L’eau thermale participe à un meilleur retour veineux. Cela évite la formation de caillots de sang.

Des aliments à proscrire

Bien manger contribue à la santé. Alors, il faut éviter de manger tous les aliments susceptibles d’accentuer les hémorroïdes. Dans la variété des aliments que l’on connaît, il est préconisé de modérer sa consommation d’épices, surtout le piment et le poivre. La modération du piment serait préconisée à cause de sa forte teneur en une substance appelée la « capsaïcine ». On pense qu’elle irrite les neurones. Le poivre également contient cette substance. Bien choisir vos recettes pour mieux vous sentir !

Separator image Publié dans santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *