Cancer des ovaires : reconnaître les signes qui ne trompent pas

Actuellement, beaucoup de femmes sont victimes du cancer des ovaires. Il existe un moyen de lutter contre cette maladie par le biais du dépistage. Cette tumeur est connue sous le nom de tueur silencieux car malheureusement les symptômes n’apparaissent qu’à un certain stade de la maladie. Lire cet article minutieusement pourrait sauver des milliers de vies.

Quels sont les symptômes du cancer des ovaires ?

Nombreux sont les symptômes cancer des ovaires,  comme : une perte de poids mystérieuse, des troubles de la vessie entraînant une envie fréquente et urgente d’uriner, des douleurs abdominales et pelviennes, des changements digestifs, des douleurs aux jambes, la constipation, la fatigue persistante, des saignements vaginaux, etc. Il est à noter que ces douleurs diffèrent d’un stade à l’autre. En outre, il est important d’adopter les bons gestes dès l’apparition de certains signes assez alarmants c’est à dire consulter rapidement un médecin. Il faut également bien tenir compte des critères des symptômes : le début de l’apparition des signes, la fréquence et la sévérité des douleurs, tous les signes inhabituels qui s’opèrent dans le corps etc. Prendre note de tout cela est une information importante à exposer chez le docteur au moment de la consultation. Ceci dit, il serait envisageable de réagir à temps.

Par ailleurs, on ne connaît pas les causes exactes du cancer des ovaires mais il a été démontré que certains facteurs sont susceptibles de favoriser le risque de ce type de cancer. Cette tuméfaction touche les femmes de la cinquantaine, l’absence de grossesse, l’obésité, des antécédents familiaux de ce genre de cancer ou du cancer du sein, l’hygiène de vie, les différents traitements contre la stérilité etc.

Effectuer un diagnostic pourrait changer la donne

Malheureusement, il n’existe pas de test fiable du cancer des ovaires à 100% et souvent ce cancer est diagnostiqué à des périodes plus avancées. Par contre, si on suspecte des signes au niveau du corps, des tests seront alors effectués comme : l’examen pelvien et abdominal comprenant l’échographie de ces zones, la tomodensitométrie pour vérifier la propagation du tumeur, des différentes analyses sanguines pour voir la fonction des autres organes également afin de situer exactement l’organe touché par le cancer. Cela se fait à l’aide d’un test antigène du cancer 125.

Si après ces examens, la présence du cancer des ovaires est positive, il faut procéder aux prélèvements des tissus cancéreux pour commencer le traitement (liquide abdominal, biopsie de la tumeur, exploration chirurgicale de la partie abdominale). Malheureusement, il n’existe pas de moyen de prévention totale contre le cancer des ovaires mais adopter une hygiène de vie saine et un suivi minutieux de la santé sont conseillés.

Separator image Publié dans santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *